Découvrez le projet MOMI
 
Chaque année dans le monde, 350.000 femmes environ décèdent suite à une grossesse ou un accouchement, et 3.4 à 4 millions de nouveaux-nés décèdent dans les quatre
premières semaines.

Le projet MOMI se focalise sur la période post-partum et souhaite améliorer les soins apportés aux mères et aux nouveaux-nés durant cette étape de la vie. 'MOMI'
signifie : Missed Opportunities in Maternal and Infant Health, ou 'Opportunités manquées en santé maternelle et du nouveau-né'. MOMI vise ainsi à contribuer aux Objectifs du Millénaire pour le Développement 4 et 5.

Le projet a démarré le 1er février 2011 et sera actif jusqu'au 31 janvier 2016. Il est financé par l'Union Européenne dans le cadre du Programme FP7/2007-2013 [accord de subvention n° 265448].

MOMI applique une approche combinant des interventions au sein des structures de santé ainsi que des communautés elles-mêmes, dans quatre pays : Burkina Faso, Kenya, Malawi et Mozambique. Le projet est développé par un consortium composé de quatre partenaires africains et trois partenaires européens.

Les objectifs scientifiques et techniques du projet MOMI :

  1. Evaluer dans quelle mesure l'intégration des services de santé maternelle et reproductive au sein des cliniques pédiatriques est réalisable, et s'il est possible de renforcer les services post-partum à disposition des femmes ;
  2. Evaluer dans quelle mesure il est possible de mettre en place des processus participatifs incluant davantage les services de santé locaux ainsi que les communautés dans la provision de services post-partum aux mères et aux nouveau-nés ;
  3. Définir un ensemble d'interventions post-partum qui soient réalisables, adéquates,
    durables, efficaces, adaptées aux conditions de chaque site et pouvant être étendues dans le futur ;
  4. Mettre en place et évaluer ces interventions au sein des services de santé et des
    communautés afin d'améliorer la santé maternelle et du nouveau-né ;
  5. Evaluer l'efficacité d'un renforcement des services post-partum ainsi que les variables qui, au sein des systèmes de santé, la déterminent, grâce à une analyse
    multi-pays des services post-partum ;
  6. Inclure les décideurs politiques tout au long du projet (planning, mise en œuvre,
    évaluation) afin de maximiser la durabilité de ces stratégies ainsi que leur
    dissémination locale et nationale. 

 

Pour plus d'information en français sur le projet MOMI: els.duysburgh@ugent.be